tourisme a marrakech

La COP22 qui s’est tenue lors de la première moitié du mois de novembre 2017 à Marrakech http://bonplanmarrakech.blog.fc2.com/ a rassemblé les dignitaires de nombreux pays du monde, afin de discuter ensemble des solutions à prendre afin de réduire le réchauffement climatique. Cette rencontre fait suite à la COP21 qui s’est tenue à Paris il y a quelques années. L’accord de Paris est le sous-bassement de cette rencontre. En fait il est considéré comme le manuel de procédures des différentes actions à mener afin d’atteindre les objectifs fixés à l’horizon 2018. Il s’agit principalement de débloquer les financements qui seront nécessaires à l’adaptation aux nouvelles conditions climatiques. Pour le compte de l’année 2017, l’objectif de financement a déjà été atteint. Pendant la COP22 de nombreux projets, initiatives et outils d’évaluation portant sur les villes, l’énergie, l’eau, les forêts, les entreprises, les océans, l’agriculture et les transports ont été lancés. Parmi les projets présentés, nous pouvons citer « Ceinture bleue », qui est une initiative marocaine destinée à préserver les communautés côtières, mais aussi à promouvoir une pêche durable.

Durant la COP qui s’est tenue à Marrakech, le Maroc a aussi tenu à mettre en avant l’initiative Adaptation de l’agriculture africaine, connue sous le nom triple A. Cette initiative rassemble 27 pays et a pour objectif principal d’aider les agriculteurs du continent à faire face aux aléas du climat grâce à une meilleure gestion de l’eau, des sols et des risques. Du côté des entreprises, la coalition « We Mean Business » a entrepris plus de 1000 engagements en faveur des actions pour le climat. Rappelons que cette coalition a doublé depuis la COP21 et a annoncé que les 1000 engagements annoncés étaient entrepris par 471 entreprises. La COP22 a également été l’occasion du lancement de l’Alliance mondiale pour les technologies propres. Cette alliance a été lancée par la Fondation Solar Impulse qui est notamment connue pour avoir mis sur pied le premier tour du monde en avion solaire.

Toujours dans le cadre de cette COP22 à Marrakech, la ministre de l’Environnement Hakima El Haité et Laurence Tubiana, l’ambassadrice française pour les négociations climatiques, ont lancé le partenariat de Marrakech en faveur de l’action mondiale pour le climat. Il s’agit en fait d’une feuille de route qui s’étendra de 2017 à 2020 et qui est destinée à l’action climatique pour les acteurs publics et privés. Ces deux femmes ont aussi mis en place une plateforme portant le nom de « 2050 pathways ». Un projet qui rassemble des pays, des villes et des entreprises qui prennent l’engagement de ne plus émettre aucun gaz à effets de serre à l’horizon 2050 afin que l’on atteigne le 100% zéro carbone.

tourisme a marrakech

La ville de Marrakech est l’une des plus touristiques au Maroc, mais aussi en Afrique et dans le monde. La ville a d’ailleurs été classée parmi les destinations les plus visitées, dans le New York Times et dans le Monde. Il est vrai que le pays a traversé un moment difficile avec les menaces d’attentats et le Printemps arabe, mais la situation a vite fait de revenir à la normale et les touristes ont retrouvé l’engouement qu’ils avaient pour le Maghreb en général et Marrakech en particulier sur le site http://cityguide-marrakech.blogspot.com/. Les indicateurs dans le secteur du tourisme sont au bon niveau, même si l’année 2016 a été un peu mouvementée. Dans un entretien à la presse le 28 mars, le directeur général de l’ONMT (Office National marocain du Tourisme), Abdrrafie Zouiten, se montre rassurant et confiant. Pour l’heure, le nombre de touristes au Maroc a atteint la barre des 10,33 millions.

Quelles sont les statistiques 2016 du tourisme à Marrakech ?

Sans aucun doute on note une augmentation dans le nombre des arrivées, mais cette évolution reste assez légère et timide, elle ne dépasse pas 1,5% pour l’année 2016. Quant aux recettes, elles ont progressé de près de 3,4% pour en arriver à la somme de 63,24 milliards de dirhams. Quant aux nuitées, elles ont augmenté de 4,5% pour atteindre 19,2 millions de dirhams. La tendance actuelle est que ces chiffres se consolideront tout au long de l’année 2017 selon Zouiten. De son point de vue, 2017 pourrait permettre au Maroc d’atteindre la barre des 11 millions de touristes, surtout si les efforts sont démultipliés, autant à Marrakech que dans les autres villes. Cet optimisme est également justifié par l’engouement des touristes chinois pour le Maroc qui étaient plus de 100 000 en 2016. Afin de pousser ces objectifs, l’ONMT envisage de modifier ses canaux de communication.

Pour le directeur général de l’ONMT, communiquer à travers les salons et autres événements n’est plus suffisant pour présenter et faire aimer la destination Maroc. De plus la participation à ce type d’événements nécessite un coût élevé, pouvant atteindre 2 millions de dirhams. L’objectif de l’office est de renforcer ses actions en interne afin que la vision 2020 se concrétise assez rapidement. Des actions dans ce sens ont d’ores et déjà été mises en œuvre à Marrakech et dans les autres villes. Les principaux supports de communication utilisés sont les supports médiatiques étrangers et le digital.

Trekking-dans-le-toubkal.

Au sens strict du terme, le trekking que l’on peut aussi appeler « trek » est une randonnée à pied qui s’effectue principalement dans une région de montagnes. Depuis plus de 20 ans, la définition a pris une nouvelle dimension et désigne dorénavant une randonnée qui se déroule sur plusieurs jours et durant laquelle on fait usage des bivouacs.En français on préfère très souvent dire « grande randonnée » au lieu de dire « trekking ». Quoi qu’il en soit cela reste de la marche à pied. La différence se situe dans la durée du parcours et l’autonomie. En effet faire un trekking pour l’ascension du Toubkal ou ailleurs prend plus de temps que de se lancer dans une randonnée dans les mêmes zones. Un trekking peut se faire en traversée ou en boucle. Le système de logements est essentiellement basé sur les tentes,quelques fois chez les habitants, en refuge, en bivouac et quelques rares fois en hôtel.

Le trekking dans l’Atlas ou ailleurs est devenu un mode de loisir plébiscité par de nombreuses personnes. En effet,marcher à pied permet de découvrir les régions à son rythme et facilite les rencontres. De plus, ce type d’activités a un faible impact sur l’environnement ce qui satisfait la race actuelle de touristes qui sont soucieux de l’écologie et du développement durable. Dans certaines régions, le trekking est une façon de générer des revenus à travers la chaîne impliquée. En effet un trekking nécessite des ressources humaines : des cuisiniers, des chauffeurs, des guides, des porteurs, des muletiers, etc. Il est vrai que le trekking nécessite de s’impliquer physiquement, mais cela n’est plus seulement réservé aux grands sportifs, le niveau de difficulté varie fortement selon l’altitude, la durée des étapes, le poids du sac, etc.

Donc tout le monde peut pratiquer cette activité, en accord avec ses capacités et le niveau de difficulté. On retrouve de nombreuses agences de « voyages d’aventure » qui organisent des trekkings dans l’Atlas et dans les régions les plus adéquates pour la pratique de cette activité. Généralement les agences proposent des voyages de groupe de 5 à 12 personnes. Avec la logistique mise en place, il est plus facile de transporter ses affaires, ses vivres grâce aux porteurs, aux animaux ou aux véhicules, dépendamment de la région. Chaque porteur ne transporte que ce dont il aura besoin pendant la journée.

villa de luxe a bali

Les vacances arrivent à grands pas et vous ne savez toujours pas où vous allez partir que ce soit en famille ou entre amis ? Vous êtes à la recherche d’un certain dépaysement loin du stress de votre quotidien tout en restant dans un cadre paradisiaque pour un budget raisonnable car vous n’avez pas les moyens de louer une somptueuse villa sur l’île Moustique avec Balilocations, l’une des îles les plus chères et les plus privées du monde, îlot des stars et autres grands de ce monde mais ne vous inquiétez pas il existe d’autres petits coins de Paradis plus abordables comme l’archipel de Bali !

Partir à la découverte de Bali !

séjour villa bali

Bali est une destination populaire qui plait aussi bien aux occidentaux qu’aux populations d’Asie comme les chinois ou les japonais. L’île est réputée dans le monde pour son charme ancestral, la beauté de ses temples et de ses plages où l’on peut pratiquer la plongée à bon prix. L’île dispose également de nombreux volcans, une attraction à découvrir lors de vos vacances en famille comme entre amis. Vous ne pourrez pas résister aux saveurs de la cuisine indonésienne ou à une balade à dos d’éléphant sur les sentiers de la jungle. Le pays dispose d’une grande population de confession musulmane, l’archipel de Bali est quant à lui à majorité hindouiste. Pour passer de bonnes vacances à Bali, il est recommandé de s’y rendre durant la période sèche entre avril et octobre. Le reste de l’année correspond à la période de la mousson avec des pluies torrentielles qui pourraient venir compromettre votre découverte de l’archipel.

A Bali, il y a tant choses indispensables que vous ne devez absolument manquer sous peine de passer complètement à côté de ce merveilleux séjour qui vous attend. Dans un premier temps, vous ne pouvez pas venir à Bali s’en vous adonner au moins une fois à la plongée sous-marine. L’activité est bon marché pour les vacanciers et les fonds marins sont sublimes, une beauté naturelle encore préservée pour admirer les poissons et tous les petits secrets des récifs. Vous pourrez admirer des raies manta ou des poissons lune. Les spots intéressants pour découvrir les fonds marins sur l’archipel sont l’épave du USAT Liberty à Tulamben, les îles Menjangan ou plus au sud, Nusa Penida. Des spots idéals pour découvrir l’activité !

Une fois que vous avez découvert le fond des lagons, vous ne pouvez manquer non plus la visite des sept temples principaux à voir qui sont : Pura Besakih, Tanah Lot, Pura Luhur ou encore Pura Tirta et plein d’autres. N’oubliez pas de vous couvrir la taille lorsque vous entrer dans un temple par respect. Ce sont des lieux de culte à l’image des églises, des mosquées ou des synagogues, la décence et le calme sont de mise pour découvrir la beauté du lieu et pour se recueillir quelques instants !

villa a bali

Ne manquez surtout pas l’incroyable coucher de soleil sur Kuta Beach. Des voyageurs du monde entier s’y rassemblent le temps de quelques minutes de plénitude et de contemplation. Le coucher de soleil est visible sur d’autres plages un peu plus calmes et moins fréquentées que Kuta Beach comme Amed ou Jimbaran Bay. Le souci sur Kuta Beach c’est que vous serez accompagné par de nombreuses personnes et une bonne centaine d’appareils photos à chaque coucher de soleil pas vraiment romantique comme carte postale !

Si vous aimez la nature vous serez séduit par de nombreux petits endroits très intéressants comme la visite des volcans comme le Mont Batur. Le mieux est de se lever avant le soleil pour l’admirer juste au moment où il commence à se lever derrière les volcans. Un spectacle à couper le souffle. Vous pourrez aussi faire le choix de voir le lever de soleil directement  sur le sommet du Mont Agung, le plus haut de l’île culminant à plus de 3142 mètres mais pour cela il faut organiser votre ascension et trouver un guide ou une agence de voyage digne de ce nom.

Location de villa ou pas ?

La location de villa à Bali pour les vacances est très répandue depuis quelques années. L’archipel accueille chaque année de plus en plus de visiteurs pour le plus grand plaisir des indonésiens qui aiment partager leur culture et leurs traditions avec les étrangers du monde entier. Si vous venez en famille avec plus de trois enfants ou en groupe avec 5 ou 6 membres, le mieux est de louer une villa. Cela vous permet de pouvoir avoir de l’intimité et surtout de vous offrir un espace luxueux et de qualité à moindres frais.

Bonnes vacances à tous sur l’archipel !

riad au coeur de la medina

Marrakech est une ville bien mystérieuse et beaucoup de voyageurs n’arrivent pas à percer ses secrets. Elle est envoûtante, déroutante à tel point que l’on ne sait plus vraiment quoi visiter, que faire ou aller et s’il est possible de sortir des sentiers battus pour découvrir autre chose que la traditionnelle carte postale vendue par les tour-opérateurs. C’est pour cela que j’ai décidé de vous proposer un petit tour des lieux insolites à découvrir au cœur de la ville ocre pour changer d’air et pouvoir réellement partager une expérience unique avec les habitants de la ville et les marocains en général !

Si vous êtes un aventurier dans l’âme cette petite balade au grès des lieux insolites de Marrakech devrait vous plaire comme le Riad Croix Berbère . Elle est destinée aux voyageurs qui n’aiment pas la routine et qui n’ont pas envie de rester à faire l’écrevisse au bord de la piscine, pour ceux qui ont une autre vision du voyage et de la découverte de la ville ocre. Rien à voir avec un guide officiel, une visite officieuse pour faire vibrer vos sens et apprécier la « vraie » essence qui fait battre le cœur de Marrakech.

Ma découverte de Marrakech !

riad à Marrakech

Marrakech est une destination qui attire les voyageurs comme des aimants depuis le début des années 2000. Une bonne nouvelle pour la ville qui a connu un fulgurant développement mais elle a perdu un peu de son authenticité et de son charme d’antan que les afficionados de la ville apprécié tant. Il reste toujours un petit côté dépaysant, traditionnel que l’on a perdu en Europe. Il y a des lieux que l’on ne peut pas rater et qui sont vivement recommandés même si vous n’appréciez pas vraiment croiser des groupes de touristes en file indienne qui passent plus de temps à regarder la ville à travers l’objectif de leur caméra que d’en profiter réellement.

Votre périple commencera Place Jemâa-el-Fna bien sûr. C’est le lieu incontournable de Marrakech. Vous ne devez pas manquer ce merveilleux spectacle notamment à la tombée de la nuit avec la musique, les restaurants ambulants et les nombreuses saveurs qui vous éveilleront les sens. Je vous conseille de vous éloigner un peu de la place et d’entrer près de la petite place des olives sur votre droite vous trouverez quelques échoppes qui vous proposent de déguster sur place ou à emporter la fameuse « tajia marrakchia » peu de personnes sauf les initiés n’osent franchir la porte de ce snack un peu spécial où l’on trouve des têtes de moutons grillés sur le comptoir. Je vous recommande également le couscous aux légumes du Snack Toubkal juste sur la place. Un véritable délice pour moins de 30 dirhams que demander de plus ? A vous de nous le dire quand vous découvrirez à votre tour les lieux insolites de Marrakech.

Une fois que vous avez bien mangé, dirigez-vous vers le quartier du Mellah. C’est « The place to be » pour acheter des épices et ramener toutes les saveurs du Maroc dans votre valise. Vous achetez le tout au détail dans des petits sachets que vous mettez en suite dans des bocaux une fois de retour chez vous. Délice garanti ! Dans le coin, vous pourrez visiter le souk de l’or ou encore vous offrir un joli tissu dans l’optique de vous faire une djellaba ou un magnifique caftan pour assister à une grande occasion. Vous pourrez voir la Place des Ferblantiers et le travail du fer forgé ou encore prendre le temps de jeter un petit coup d’œil au Palais Bahia situé à côté du marché et des vendeurs de tissus.

N’hésitez pas à faire quelques visites comme Le Musée Dar Si Said, la Médersa Ben Youssef mais également un endroit plus méconnu la Fondation Dar Bellarj dans les alentours. Une fondation qui met en avant le travail des « Femmes douées » et d’artistes nationaux ainsi qu’internationaux. La fondation organise très régulièrement des vernissages, des concerts et autres festivités pour les mordus de culture. Vous ne devez pas rater non plus le Jardin Majorelle. Un havre de paix en plein cœur de la ville  ocre. Vous ne serez pas déçus du voyage même si l’entrée n’est pas donnée pour un jardin botanique. Poursuivez votre périple vers un endroit où peu de touristes ne s’aventurent : Bab Khmiss et son marché aux puces. Les chineurs amateurs seront séduits par cette incroyable découverte. Beaucoup de bonnes affaires sont à faire si vous aimez chiner et que vous n’avez pas peur de vous salir les mains ! Par la suite vous pourrez faire un tour aux tanneries de la ville, à la Ménara ou encore dans un marchand de tapis traditionnel.

Si vous avez un peu plus de temps pour découvrir la région de Marrakech, rendez-vous dans la vallée de l’Ourika, à la Station de l’Oukaimeden (il y a de la neige de novembre à mars environ) vous pourrez y skier ou profiter du panorama sur le Haut Atlas et pour finir un petit tour vers l’océan avec une journée à Essaouira en suivant la route des arganiers et de leur huile précise. Après ce périple de quelques jours, la région de Marrakech n’aura plus aucun secret pour vous ! Bonne découverte.