cheminee

Le Salon International de l’Agriculture, en abrégé SIA s’est tenu en France en ce début d’année. Il s’agit d’un événement qui réunit tous les passionnés d’agriculture, de produits dérivés et d’écologie. De nombreux visiteurs et professionnels viennent à cet événement chaque année depuis qu’il existe, afin non seulement de découvrir ce qui se fait de nouveau, mais aussi de partager les expériences des autres pour sortir grandis de cet événement. Les organisateurs constatent que l’édition 2016 n’a pas connu un succès aussi retentissant que celle de 2015, mais l’un des stands qui a attiré le plus de visiteurs est celui du bioéthanol, carburant dont on se sert dans la cheminée à l’éthanol sur le site Chemineo. Le stand du bioéthanol attirait beaucoup de visiteurs parce que ces derniers se posent encore beaucoup de questions sur ce biocarburant et aimeraient obtenir des informations plus précises.

Une fois de plus, La Collective du Bioéthanol animait ce stand dédié au bioéthanol, au cœur de toute l’ambiance végétale qui faisait vivre le salon. Les visiteurs ont obtenu des réponses à leurs questions, grâce à l’action des professionnels présents sur les différents stands. Ils ont ainsi pu avoir plus d’informations sur la culture de la betterave sucrière, mais aussi sur les débouchés de cette culture : le sucre ou le bioéthanol. Ces mêmes visiteurs ont également pu découvrir le nouveau modèle de Golf qui est Flexi Fuel, c’est-à-dire flexible et peut utiliser tout type de carburant pour son fonctionnement. Ce qui n’est pas le cas avec les cheminées à l’éthanol qui se servent essentiellement de Bioéthanol comme combustible.

La nouvelle Golf roule au Superéthanol E85, mais aussi à d’autres carburants associés à l’éthanol comme le SP95, le SP95-E10, l’ED95, l’essence. Pendant les dix jours du salon, l’intérêt des visiteurs portait aussi bien sur le développement du bioéthanol que sur la culture de la betterave, les particularités des véhicules dits Flex Fuel, la compatibilité des carburants SP95-E10 et Superéthanol E85, les prix de ces nouveaux carburants, la situation géographique des pompes, etc. De nombreux dépliants concernant la betterave ou le bioéthanol ont été distribués, permettant ainsi au visiteur d’avoir des informations plus détaillées. Sur le plan agricole enfin, les hommes politiques de toutes les régions et les médias se sont déplacés massivement vers ce salon. L’occasion idoine pour discuter de l’avenir des différentes filières végétales, mais aussi de la fiscalité des essences et celle du bioéthanol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation