immobilier à Koh Samui

Depuis quelques mois, le conseil des ministres thaïlandais a approuvé la baisse de l’impôt sur le revenu qui avait été sollicitée par le Conseil National pour la Paix et l’Ordre (NCPO). Ainsi, les personnes qui reçoivent un revenu annuel se situant entre 150 001 bahts et 300 000 bahts soit entre 3600 et 7 200 euros, seront désormais soumises à une taxe de 5% contre 10% qui était appliqué. Pour les plus gros contribuables de la Thaïlande, ceux qui ont un revenu annuel déclaré supérieur à 4 millions de bahts, soit environ 96 000 euros, ils seront soumis à une taxe de 35% au lieu des 37% précédemment appliqués. Pour l’État ce sera un véritable manque à gagner qui est actuellement évalué à plus de 25 milliards de bahts pour l’année en cours. L’objectif de cette baisse est de stimuler l’économie en encourageant l’investissement et la hausse des consommations. Ainsi même dans le secteur immobilier à Koh Samui http://www.atlasimmobilier-international.com/location/thailande/koh-samui/ cette hausse devrait être perceptible.

Précisons que cette baisse d’impôts avait été annoncée en décembre 2012 par le précédent gouvernement, mais elle n’avait pas été mise sur pied. Il a fallu du temps pour que cela prenne effet, il faut savoir que les nouvelles lois ne prennent effet que dès leur publication dans la Gazette royale. Les étrangers qui résident en Thaïlande devraient accueillir cela comme une bonne nouvelle, ainsi que les personnes qui ambitionnent d’investir dans le pays. Cela aura certainement un effet positif sur le secteur immobilier à Koh Samui. Les revenus annuels qui n’atteignent pas la somme de 150 000 bahts, soit moins de 3600 euros, ne sont pas soumis à cet impôt. Pour les personnes justifiant d’un revenu situé entre 300 001 bahts et 500 000 bahts par an, soit entre 7 200 et 12 000 euros, le taux d’imposition est de 10%. Entre 500 001 et 750 000 bahts, soit 12 000 et 18 000 euros de revenu annuel, le taux d’imposition appliqué passe de 20% à 15%.

Une grande avancée qui représente un manque à gagner pour l’état certes, mais qui permettra de faire venir plus d’investisseurs dans l’immobilier à Koh Samui. Ainsi, les personnes enregistrant des revenus annuels situés entre 750 001 et 1 000 000 bahts, soit entre 18 000 et 24 000 euros, seront soumises à un taux d’imposition de 20% comme avant. Entre 1 000 001 et 2 000 000 bahts, soit entre 24 000 euros et 48 000 euros de revenus annuels imposables, le taux passe de 30% à 25%. Pour les personnes justifiant de revenus annuels situés entre 2 000 001 et 4 000 000 bahts, soit entre 48 000 et 96 000 euros, le taux d’imposition se stabilise à 30%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation