tourisme a marrakech

La ville de Marrakech est l’une des plus touristiques au Maroc, mais aussi en Afrique et dans le monde. La ville a d’ailleurs été classée parmi les destinations les plus visitées, dans le New York Times et dans le Monde. Il est vrai que le pays a traversé un moment difficile avec les menaces d’attentats et le Printemps arabe, mais la situation a vite fait de revenir à la normale et les touristes ont retrouvé l’engouement qu’ils avaient pour le Maghreb en général et Marrakech en particulier sur le site http://cityguide-marrakech.blogspot.com/. Les indicateurs dans le secteur du tourisme sont au bon niveau, même si l’année 2016 a été un peu mouvementée. Dans un entretien à la presse le 28 mars, le directeur général de l’ONMT (Office National marocain du Tourisme), Abdrrafie Zouiten, se montre rassurant et confiant. Pour l’heure, le nombre de touristes au Maroc a atteint la barre des 10,33 millions.

Quelles sont les statistiques 2016 du tourisme à Marrakech ?

Sans aucun doute on note une augmentation dans le nombre des arrivées, mais cette évolution reste assez légère et timide, elle ne dépasse pas 1,5% pour l’année 2016. Quant aux recettes, elles ont progressé de près de 3,4% pour en arriver à la somme de 63,24 milliards de dirhams. Quant aux nuitées, elles ont augmenté de 4,5% pour atteindre 19,2 millions de dirhams. La tendance actuelle est que ces chiffres se consolideront tout au long de l’année 2017 selon Zouiten. De son point de vue, 2017 pourrait permettre au Maroc d’atteindre la barre des 11 millions de touristes, surtout si les efforts sont démultipliés, autant à Marrakech que dans les autres villes. Cet optimisme est également justifié par l’engouement des touristes chinois pour le Maroc qui étaient plus de 100 000 en 2016. Afin de pousser ces objectifs, l’ONMT envisage de modifier ses canaux de communication.

Pour le directeur général de l’ONMT, communiquer à travers les salons et autres événements n’est plus suffisant pour présenter et faire aimer la destination Maroc. De plus la participation à ce type d’événements nécessite un coût élevé, pouvant atteindre 2 millions de dirhams. L’objectif de l’office est de renforcer ses actions en interne afin que la vision 2020 se concrétise assez rapidement. Des actions dans ce sens ont d’ores et déjà été mises en œuvre à Marrakech et dans les autres villes. Les principaux supports de communication utilisés sont les supports médiatiques étrangers et le digital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation